Lara St-John

 

 

 

Lara St-John est née à London, en Ontario (Canada). Elle débuta le violon à l'âge de 2 ans. À 5 ans, elle jouait pour la première fois en soliste avec orchestre. Elle reçut à 9 ans le Grand Prix national au Concours de musique du Canada.

À l'âge de 10 ans, Lara fit ses débuts avec le Gulbenkian Orchestra de Lisbonne, puis fit des tournées en Espagne, en France, au Portugal et en Hongrie, entre l'âge de 12 et 13 ans. Diplômée à 17 ans du Curtis Institute, elle alla à Moscou, afin d'étudier au Conservatoire Tchaïkovski. Par la suite, elle étudia au Guildhall School avec David Takeno, en Angleterre. Lara St-John reçut plus tard le certificat du Mannes College de New-york, puis l' Artists Diploma du New-England Conservatory à Boston. Lors de ces années de formation, elle eut entre autre comme professeurs Linda Cerone, Arnold Steinhardt, Felix Galimir, Rafael Druian, et Joey Corpus.

Comme soliste, Mlle. St-Jonh se produisit avec le Cleveland Orchestra, le Toronto Symphonie, L'Orchestre de chambre Franz Liszt de Budapest, le Philadelphia Orchestra, le Philharmonique de Hongrie et l'Orchestre d'État de Géorgie. Elle donna de nombreux récitals à-travers le monde: au Canada, au Costa Rica, en Angleterre, en France, en Hongrie, au Pérou, au Portugal, en Russie et aux Etats-Unis.

Lauréate de nombreux concours, elle remporta entre autre le Concours Nerini à Paris et le Philadelphia Orchestra Competition. Depuis 1997, l'artiste à en sa possession le Stradivarius Lyall 1702 du Conseil des Arts du Canada.

Tout dernièrement, elle fit ses débuts avec l'Orchestre Symphonique de Montréal, j'eus la joie de la voir brillamment interpréter Tzigane de Ravel, ainsi que Carmen Fantasy de Waxman, deux œuvres qui figurent sur son dernier disque, Gypsy.