les cahiers de la maîtrise

Collaborateurs et collaboratrices

Guy Beausoleil est metteur en scène, collaborateur de l'émission L'Aventure à la SRC, auteur et concepteur visuel. Sa recherche porte sur les liens entre le sens, la mémoire et le performatif. Il signera la mise en scène de Chrysanthème de Eugene Lion au Théâtre d'Aujourd'hui à l'hiver 1997.

José Dupuis : Peintre, sculpteure, chercheure, elle se questionne sur l'influence du souffle, pont suspendu entre l'acteur et le peintre, dans l'acte de création. Debout sur le pont, elle inspire par le nez et plonge..

Claude Émond : Le rire et le comique sont l'essentiel de sa tragédie personnelle. Il tient à trouver la place qu'ils tiennent dans la formation de l'acteur et dans le travail de l'acteur-créateur.

Marie-Josée Lanoix : artiste scénographe et professeure de théâtre, elle rédige en ce moment un mémoire sur l'historique du cégep Lionel-Groulx.

Louis-Dominique Lavigne : Auteur, acteur, metteur en scène et co-directeur artistique du Théâtre de Quartier

Renée Lévesque : diplômée de l'UQAM en enseignement de la géographie, elle enseigne depuis quatorze ans au secondaire. Elle consacre actuellement toutes ses énergies à l'enseignement du théâtre et à la rédaction de son mémoire-création : une recherche-action pour évaluer l'impact de l'implantation d'une option en art dramatique au secondaire.

François Paré : membre stagiaire au CEAD, auteur de trois textes dramatiques, L'Entrevue, les Maudites manches courtes, mise en scène par Alain Fournier en 1995 au Festival Carrefour théâtre de Saint-Lambert, et son dernier texte, Tempête, a été présenté au Théâtre d'Aujourd'hui à l'automne 1996 dans le cadre de l'Événement 38 sur l'oeuvre de Shakespeare. Il travaille à l'écriture d'une pièce pour clowns et bouffons qui sera suivie d'un apport théorique sur le pouvoir tragique des deux genres.

Gilles-Philippe Pelletier : auteur et comédien de formation, il a été co-directeur artistique du Théâtre Sans Détour de Montréal pendant plus de quinze années. Actuellement, sa démarche artistique s'oriente plus spécifiquement vers l'écriture et la dramaturgie. Il travaille à la création d'un texte dramatique de fiction ayant comme matériau de base le récit personnel et à la rédaction d'un essai sur la notion du " JE " dans l'écriture dramatique.

Yves Raymond est étudiant au doctorat en sémiologie à l'UQAM. Après avoir obtenu une maîtrise en art dramatique (UQAM, 1996), il poursuit une recherche sur l'histoire de la sémiologie théâtrale en mettant l'accent sur la théorie de l'interprétant de Charles Sanders Peirce.


Pour tous commentaires sur ce site, veuillez contacter André Barrette 

ATTENTION! Dans l'adresse de courriel, le signe "arobas" a été remplacé par un point-virgule pour diminuer le nombre de pourriels reçus.

Dernière mise à jour: 18 mars 2003

© Théâtre - les cahiers de la maîtrise 1996

retour à l'accueil, sommaire numéro 1, soumission de textes